L'équipe de Radio-Canada touchée par un attentat en Afghanistan

22 août 2007, MontrĂ©al

L’armée canadienne a avisé la direction de Radio-Canada que le véhicule blindé dans lequel notre correspondant, Patrice Roy, et son caméraman-monteur, Charles Dubois, prenaient place, a été lourdement endommagé après avoir heurté un engin explosif à l’ouest de Kandahar. Nous avons alors appris que Charles Dubois a été grièvement blessé à la jambe, tandis que Patrice Roy, qui en est sorti indemne, souffre d’un choc nerveux. Deux soldats canadiens et un interprète ont péri dans cette attaque.

Charles Dubois a été évacué vers un hôpital militaire où il est soigné au même titre qu’un soldat canadien blessé au combat. Ses blessures sont très sérieuses, mais sa vie n’est pas en danger.

La direction de Radio-Canada a pris toutes les mesures pour appuyer les familles et les collègues de nos deux journalistes. Le directeur général de l’Information, Alain Saulnier, a ainsi commenté ces événements : « Aujourd’hui toutes nos pensées sont avec les familles des victimes et les proches de nos professionnels qui ont été touchés directement par ces événements tragiques. Nous sommes pleinement conscients des dangers que représente la couverture en Afghanistan, mais aussi de son importance primordiale pour les citoyens et nous sommes déterminés à la poursuivre. Nous tenons cependant à assurer notre personnel et la population que, de concert avec l’armée canadienne, Radio-Canada prend toutes les mesures nécessaires pour assurer la sécurité de ses équipes en zones de guerre. »

Pour plus d'information, veuillez communiquer avec :

Outil de soulignement de texte