Le marketing de nos employés, de nos émissions et de nos grilles de programmation – rétablissons les faits

20 décembre 2011

Une fois de plus, Quebecor fournit à ses auditeurs de l’information trompeuse à propos d’un lancement d’émission de CBC, qui a eu lieu l’automne dernier au cours du Festival international du film de Toronto (FIFT).

L’événement « Hazelton Takeover » était une initiative de marketing et de promotion créée spécialement pour le lancement à haute visibilité de la nouvelle saison de l’émission George Stroumboulopoulos Tonight. L’objectif visait à faire connaître, grâce à la couverture médiatique et le bouche à oreille, l’émission comme la première émission d’information et le premier talk-show de fin de soirée au pays, ainsi que comme une destination pour les leaders du monde culturel et de l’industrie de tout le pays et de l’étranger. Cet événement, qui se voulait une occasion de célébrer les artistes canadiens et le vedettariat de CBC, permettait également d’en faire la promotion et de faire connaître la grille de programmation de l’automne de CBC. C’était aussi une occasion de nouer des relations et d’envisager des interviews potentielles de participants pour la prochaine saison.

Cette soirée faisait partie de plusieurs activités de marketing de CBC habituelles à cette saison et communes chez les grands radiodiffuseurs. Les dépenses faisaient partie des budgets normaux et ont été partiellement compensées par des commanditaires privés, comme c’est souvent le cas dans l’industrie.

Le coût de base de l’événement « Hazelton Takeover » s’est élevé à environ 64 000 $, l’équivalent d’une publicité unique dans le journal Sun de cinq villes, comme l’a fait remarquer récemment le président-directeur général de CBC/Radio-Canada, Hubert T. Lacroix, dans ses remarques adressées au Comité permanent de l’accès à l’information, de la protection des renseignements personnels et de l’éthique. Vous trouverez plus d’information en cliquant ici.

Contrairement aux affirmations de Quebecor, cet événement a généré un volume important de couverture positive dans les nouvelles, ce qui représente une valeur publicitaire bien supérieure aux coûts engagés et constitue une utilisation efficace et efficiente des ressources de CBC en matière de marketing.

Outil de soulignement de texte