CBC/Radio-Canada présente son plan pour répondre à l’élimination du Fonds pour l’amélioration de la programmation locale

25 octobre 2012

Le communiqué au personnel suivant sur les plans de CBC/Radio-Canada pour faire face à la perte du Fonds pour l'amélioration de la programmation locale (FAPL) a été publié à l'interne aujourd'hui.

Bonjour à tous,

Comme vous le savez, le CRTC a annoncé en juillet dernier que le Fonds pour l’amélioration de la programmation locale (FAPL) – un fonds créé il y a trois ans pour aider les radiodiffuseurs à maintenir et à améliorer les services de télévision locale dans les marchés d’un million d’habitants ou moins – sera éliminé progressivement sur trois ans. En prévision des audiences pour le renouvellement de nos licences, le CRTC a demandé que nous lui fournissions des détails additionnels sur les conséquences que cette décision aura pour notre programmation. Nous nous sommes adressés directement aux secteurs concernés, les Services français et anglais, pour élaborer un plan visant à gérer les réductions budgétaires découlant de l’élimination du FAPL. Notre Conseil d’administration a approuvé ce plan et l’information requise a été communiquée au CRTC, qui l’a affichée sur son site web la semaine dernière.

Afin que vous ayez une idée juste de ces plans, vous trouverez ci-dessous un résumé des mesures qui seront prises pour équilibrer nos budgets. Nous vous donnons le plus de détails possible pour le moment, tout en vous rappelant que le Fonds sera éliminé progressivement sur plusieurs années. Certains détails devront donc certainement être rajustés. Vous en saurez plus par la voie de vos gestionnaires respectifs au cours des prochaines semaines et des prochains mois.

Nous avons pris la décision de protéger autant que possible les initiatives que le FAPL nous a permis de mettre en œuvre. La programmation régionale est essentielle pour remplir notre rôle de radiodiffuseur public national. L’amélioration de notre présence dans les communautés partout au Canada est une des principales priorités de notre plan stratégique 2015.

CBC/Radio-Canada avait reçu 47 millions de dollars du FAPL dans la dernière année pour améliorer le service offert aux téléspectateurs dans 20 marchés. Ce financement a été déterminant pour nous aider à améliorer notre service. Le Fonds a servi à financer l’ajout de bulletins de nouvelles les week-ends dans la plupart de nos marchés, tant francophones qu’anglophones. Il nous a permis d’ajouter des bulletins de nouvelles locales de fin de soirée à l’antenne de CBC, de prolonger de 30 minutes nos bulletins de début de soirée dans plusieurs marchés, et d’améliorer la couverture des événements et des sports locaux, ainsi que de la météo. Ces services seront protégés. Cela signifie que d’autres priorités seront affectées par cette baisse de financement.

Nous savions que le CRTC examinait le Fonds; c’est pourquoi, par prudence, nous avions déjà mis en place des plans concernant une réduction éventuelle dans nos prévisions financières sur trois ans. La décision du CRTC d’éliminer complètement le Fonds signifie que la Société doit maintenant réduire son budget d’une somme additionnelle de 28,4 millions de dollars d’ici 2013-2014. Voici comment nous entendons faire face à la situation :

MESURE RÉDUCTION SERVICE
Annulation des plans pour quatre nouvelles stations de radio locales dans le cadre de l'expansion du service local (ESL). 6,1M$ CBC
Diminution de la production d’émissions de grande envergure d’intérêt national comme 8e feu et Mange, Cuisine, Aime. 8 M$ CBC/Radio-Canada
Limitation de la contribution régionale à de la programmation hors nouvelles comme Belle-Baie (Moncton), Créatures fantastiques (Trois-Rivières) et Caméra boréale (Regina). Nous étudions aussi nos grilles en vue d’y faire d’autres réductions. 4 M$ Radio-Canada

Réductions des grilles réseaux.

  • Pour CBC, cela signifie moins de productions et de commandes de contenus canadiens, et plus de reprises.
  • Radio-Canada examinera aussi sa grille, mais elle protégera sa programmation aux heures de grande écoute et les revenus qui y sont associés.
5,3 M$ CBC/Radio-Canada
Réduction des budgets de communication et promotionnels. 3 M$ CBC/Radio-Canada
D’autres gains d’efficacité seront aussi cernés au cours des trois prochaines années. 2 M$ CBC/Radio-Canada
TOTAL 28,4 M$

Nous sommes tous déterminés à continuer d’offrir aux Canadiens le meilleur contenu et les expériences les plus enrichissantes qu’ils puissent trouver. C’est ce que les Canadiens attendent de nous et c’est ce que vous leur offrez. Nous y arrivons envers et contre tout, principalement grâce à votre talent et à votre dévouement. Nous vous en remercions. Gardons le cap.

Hubert, Kirstine et Louis

Pour plus d'information, veuillez communiquer avec :
  • Angus McKinnon
    Directeur, Services des communications et porte-parole institutionnel
    tel. 613-288-6235
    cel. 613-296-1057
    angus.mckinnon@cbc.ca

Outil de soulignement de texte