ICI, c'est Ici Radio-Canada

6 juin 2013, Montréal

Dans la foulée de l’annonce officielle de l’adoption du terme ICI pour désigner toutes les plateformes des Services français de Radio-Canada, il me paraît important de corriger certaines perceptions à l’effet qu’il s’agirait d’un changement du nom de l’entreprise. Il n’en est rien. Au contraire, l’entreprise continue de s’appeler Radio-Canada. Sur ma carte d’affaires ainsi que sur celles de tous mes collègues, on pourra lire avec fierté Ici Radio-Canada.

Notre univers médiatique est en pleine transformation. La prolifération des chaînes spécialisées en télé et la place croissante du web et des applications mobiles sont au cœur de cette évolution. Les contenus sont de plus en plus dispersés. Les Services français de Radio-Canada proposent déjà quatre chaînes de télé, deux chaînes de radio et quatre plateformes numériques. D’autres s’ajouteront sans doute. Il s’agit d’une tendance lourde que nous devrons suivre pour continuer à remplir pleinement notre mission de diffuseur public auprès des Canadiens

Dans ce contexte, l’adoption d’une identité de marque simple et cohérente, dénominateur commun à toutes les plateformes de Radio-Canada, s’impose pour assurer la place du diffuseur public et des contenus qui le distinguent, pour témoigner de l’amplitude et de la diversité des véhicules avec lesquels il dessert ses auditoires d’un océan à l’autre. C’est en fonction de l’avenir que Radio-Canada opère dès aujourd’hui ce virage.

Le choix du terme ICI est indissociable du fait que la molécule de Radio-Canada est l’un des symboles les plus universellement reconnus au pays. Tous les groupes témoins à qui nous avons soumis cette proposition ont conclu qu’ICI lié à la molécule est synonyme d’Ici Radio-Canada, qu’il en représente l’expression moderne et conviviale.

Toute évolution provoque des réactions. Je ne vais pas minimiser la portée de celle-ci. Cependant, j’ai la conviction qu’au fur et à mesure où elle se concrétisera à la radio, à la télé et sur le web, il ne subsistera aucun doute dans l’esprit des francophones d’un bout à l’autre du pays: ICI, c’est Ici Radio-Canada.

Pour plus d'information sur l'architecture visuelle, consulter ce document.

Louis Lalande
Vice-président principal de Radio-Canada

Outil de soulignement de texte