CBC/Radio-Canada publie le rapport financier du troisième trimestre de 2012-2013

28 février 2013, Ottawa

CBC/Radio-Canada a publié aujourd’hui son rapport financier du troisième trimestre de 2012-2013. Ce rapport présente les faits importants sur le plan financier et opérationnel, qui sont survenus au troisième trimestre terminé le 31 décembre 2012.

« Au cours des derniers mois, notre engagement envers la transparence et la responsabilisation a été reconnu tant dans la note « A » que la commissaire à l’information nous a accordée, que dans l’opinion de vérification sans réserve reçue du Bureau du vérificateur général et confirmant qu'il n’y a aucune lacune importante dans les systèmes et pratiques de la société », a déclaré Hubert T. Lacroix, président-directeur général. « Nous sommes très satisfaits de ces résultats, mais nous sommes tout à fait conscients que nous devrons continuer à être à la hauteur. »

Résultats pour le trimestre terminé le 31 décembre 2012

Le résultat net avant éléments hors activités opérationnelles du trimestre représente une perte de 10,7 millions de dollars, contre une perte de 1,7 million de dollars pour la même période en 2011-2012. Nos pertes d’exploitation concordent avec les résultats anticipés et sont largement compensées par nos revenus hors activités opérationnelles provenant de la vente de deux sites d’émetteurs.

Cliquez sur l'image pour agrandir.

Les revenus, les dépenses et le financement ont évolué de la façon suivante :

  • Les revenus ont baissé de 36,3 millions de dollars (18,5 pour cent) comparativement au troisième trimestre de 2011-2012. Cette baisse témoigne principalement de l’impact sur les revenus publicitaires des réductions effectuées dans la programmation par suite des compressions budgétaires du gouvernement fédéral et de l’absence du hockey professionnel en direct à l’émission Hockey Night in Canada en raison du lock-out dans la LNH. La diminution du taux de contribution au FAPL, entrée en vigueur le 1er septembre 2012, a aussi été un facteur.
  • Les dépenses ont diminué de 55,9 millions de dollars (12,0 pour cent) comparativement à celles du troisième trimestre de l’exercice 2011-2012. Cette baisse est en grande partie attribuable à une réduction des dépenses dans la programmation et aux réductions des coûts d’exploitation mises en œuvre dans la foulée des récentes réductions du budget fédéral, de la diminution des contributions du FAPL, ainsi qu’à d’autres pressions financières. La réduction des dépenses pour les droits de diffusion d’événements sportifs au cours de ce trimestre marqué par le lockout de la LNH a aussi contribué à cette baisse.
  • Le financement public constaté à des fins comptables est en baisse de 28,6 millions de dollars (10,6 pour cent) comparativement à celui du troisième trimestre de l’exercice de 2011-2012, une baisse qui s’explique par la correspondance établie entre le financement et les coûts inscrits au budget du trimestre. Le crédit parlementaire accordé en 2012-2013 devrait être inférieur de 27,8 millions de dollars à celui de l’exercice précédent par suite des réductions intégrées dans le budget fédéral de 2012.

Le point sur les activités

Nous avons aussi continué de faire œuvre de pionniers dans notre programmation canadienne au cours du trimestre, tout en produisant du contenu qui touche notre auditoire. L’émission Unité 9 de la Télévision de Radio-Canada a obtenu des cotes d’écoute record avec une moyenne de 1,5 million de téléspectateurs tous les mardis soirs.

Aux heures de grande écoute, CBC Television a diffusé sept des dix émissions canadiennes de divertissement les plus regardées. Dragons’ Den a attiré un auditoire moyen de 1,2 million de personnes tous les dimanches soirs, tandis que l’émission Rick Mercer Report a frôlé cette marque avec 1,0 million de téléspectateurs chaque semaine.

Par ailleurs, nous continuons de mettre en œuvre les mesures décrites dans notre plan financier pour faire face aux pressions financières de 200 millions de dollars découlant de la réduction de notre crédit parlementaire annuel et des nouveaux coûts additionnels que nous prévoyons engager pour demeurer un radiodiffuseur public moderne. Plus particulièrement, nous passons en revue nos infrastructures de transmission et notre parc immobilier en vue de contribuer à augmenter nos revenus autogénérés. La vente de propriétés à Calgary et à Edmonton, qu’a permis le déménagement d’installations de transmission, a généré des fonds que nous avons réinvestis dans de nouveaux biens d’équipement. Nous avons également réussi à louer de l’espace excédentaire dans d’autres propriétés que nous détenons.

À la fin d’octobre, le site d’émetteurs sur ondes courtes de Radio Canada International (RCI) à Sackville, au Nouveau-Brunswick, a fermé officiellement ses portes, après 67 ans d’activité. Nous sommes passés à la diffusion en ligne exclusive de la programmation de RCI, ce qui a mis fin à la transmission sur ondes courtes le 24 juin. Toutefois, nos émetteurs sur ondes courtes sont restés en service jusqu’en octobre afin de respecter nos contrats de diffusion internationaux.

Pour connaître d’autres exemples de la façon dont nous nous y prenons pour continuer de mettre en œuvre diverses initiatives soutenant notre plan stratégique quinquennal, Stratégie 2015, malgré les contraintes pesant sur nos ressources, veuillez consulter le rapport complet de nos activités qui se trouve ici.

Le rapport financier du troisième trimestre de 2012-2013 de CBC/Radio-Canada peut être consulté ici.

À propos de CBC/Radio-Canada

CBC/Radio-Canada est le radiodiffuseur public national du Canada et l’une de ses plus grandes institutions culturelles. La Société est un leader pour joindre les Canadiens sur de nouvelles plateformes et livre une gamme complète de services de radio, de télévision, sur Internet et par satellite. Profondément enracinée dans les régions, CBC/Radio-Canada est le seul radiodiffuseur national qui offre divers points de vue régionaux et culturels en français, en anglais et en huit langues autochtones.

Pour plus d'information, veuillez communiquer avec :
  • Angus McKinnon
    Directeur, Services des communications et porte-parole institutionnel
    tel. 613-288-6235
    cel. 613-296-1057
    angus.mckinnon@cbc.ca

Outil de soulignement de texte