CBC/Radio-Canada respecte la loi

14 mai 2014, Ottawa

La Société veut assurer les Canadiens que CBC/Radio-Canada ne fournirait pas des informations fausses ou des informations qui pourraient induire en erreur un comité du Sénat. Le président-directeur général de CBC/Radio-Canada, Hubert T. Lacroix, a affirmé lors de sa comparution devant le comité le 26 février que les échelles salariales étaient disponibles au public sur notre site Internet et que l’information au sujet des salaires était confidentielle en vertu de la Loi sur la protection des renseignements personnels.

Loi sur la protection des renseignements personnels

La Loi sur la protection des renseignements personnels limite l’information que l’on peut divulguer au sujet du salaire, du poste ou des fonctions d’un particulier, incluant la classification, l’éventail des salaires et les attributions de son poste. (Loi sur la protection des renseignements personnels, Sec 3, J (iii)).

Accès à l’information

Le nom de nos employés, leur classification professionnelle et les échelles salariales de ces classifications sont des renseignements qui ont été relâchés pour répondre à une demande d’accès à l’information. Ces informations sont affichées sur notre site web.

Salaires concurrentiels

Dans la plupart des entreprises, les salaires ne se limitent pas aux simples classifications d’emploi. Dans notre industrie, certains employés peuvent négocier leur salaire au-delà de leur classification. C’est de cette façon que les entreprises peuvent s’assurer de rémunérer leurs meilleurs talents à un niveau approprié dans leur industrie. C’est également le cas chez CBC/Radio-Canada.

À titre d’exemple, le poste de Peter Mansbridge est classé comme « premier animateur », dans une échelle salariale de 63 797 $ à 80 485 $. Sa contribution à CBC News et à CBC/Radio-Canada en général est nettement supérieure à ce que prévoit cette classification. Le salaire négocié avec la Société reconnaît cette valeur. Comme le président-directeur général de CBC/Radio-Canada l’a clairement expliqué au Comité, dans notre industrie, où les entreprises compétitionnent pour avoir le meilleur personnel, ce que CBC paie pour ses animateurs-vedettes est de l’information hautement concurrentielle.

La Loi sur la radiodiffusion

La Loi sur la radiodiffusion (Sec 44 (2)) donne au Conseil d’administration nommé par le gouvernement l’autorité d’établir les salaires des employés de CBC/Radio-Canada. C’est le travail du Conseil d’administration de protéger l’indépendance du radiodiffuseur vis-à-vis le gouvernement, tout en s’assurant que l’investissement des contribuables est protégé au nom du gouvernement.

Bureau du vérificateur général

Les finances de la Société sont aussi vérifiées par le Bureau du vérificateur général du Canada qui a tout récemment décerné à la Société une opinion « non modifiée » à ses états financiers, la plus haute marque qui peut être accordée à une organisation.

La Société cherche toujours à améliorer la façon dont elle transmet l’information au public ainsi que la nature des informations transmises aux Canadiens.

Outil de soulignement de texte