Des organismes de premier plan du secteur audiovisuel s’allient pour mettre sur pied un bureau de productions audiovisuelles autochtones au Canada

12 juin 2017

Aujourd’hui, au Banff World Media Festival, l’honorable Mélanie Joly, ministre du Patrimoine canadien, a annoncé que le Réseau de télévision des Peuples Autochtones (APTN), Canadian Broadcasting Corporation/Radio-Canada (CBC/SRC), le Fonds des médias du Canada (FMC), Téléfilm Canada, l’Association canadienne de la production médiatique (CMPA) et l’Office national du film du Canada (ONF) avaient collaboré à la création d’un bureau de productions audiovisuelles autochtones au Canada. Bell Media, le Fonds Harold Greenberg et le VICE Studio Canada sont des partenaires de l’initiative.

La création de ce bureau constituait la principale recommandation du processus participatif multilatéral annoncé en janvier dernier. Mené par Marcia Nickerson, consultante en gouvernance autochtone, ce dernier visait à mettre au point une stratégie pour mieux soutenir le secteur audiovisuel autochtone du Canada. À la suite de ce processus, les organismes participants ont lancé une initiative en vue de créer un bureau de productions audiovisuelles autochtones chargé de soutenir le développement, la production et la mise en marché de contenu autochtone, et ainsi contribuer au dynamisme du secteur audiovisuel autochtone canadien.

Après l’embauche d’un employé qualifié responsable du suivi des activités et des objectifs stratégiques, le bureau mettra en œuvre une stratégie à long terme pour soutenir le perfectionnement des talents à tous les égards, y compris la rédaction de scénarios de courts et de longs métrages, la télévision, les médias numériques et la formation. Le bureau aura également comme rôle principal de faciliter l’établissement de relations entre les télédiffuseurs, les distributeurs, les établissements de formation et les bailleurs de fonds fédéraux.

Tous les partenaires et les principaux intervenants de l’industrie reconnaissent qu’il existe bon nombre d’obstacles systémiques qui empêchent que les récits autochtones soient produits et regardés, notamment l’insuffisance de financement, les difficultés à avoir accès à la distribution et les problèmes liés à la production, y compris le financement, la situation géographique et le manque de représentation autochtone. Le nouveau bureau prendra en compte tous ces facteurs.

Citations

« Trop souvent, les créateurs autochtones font face à des obstacles systématiques dans l'industrie qui rendent difficile le récit de leurs histoires. La création du bureau de productions audiovisuelles autochtones aidera à corriger ces obstacles, à fournir un soutien direct aux créateurs et à mettre en avant le contenu autochtone au Canada et sur la scène internationale. » - L’honorable Mélanie Joly, ministre du Patrimoine canadien

« Le FMC offre le programme de soutien au contenu autochtone le plus vaste du pays. Nous avons mené cette initiative en vue d’étudier des façons d’orienter différemment notre propre programme, mais, grâce au leadership de Marcia Nickerson, les discussions qui ont été tenues avec les créateurs, les producteurs et les intervenants autochtones d’un océan à l’autre, combinées à l’extraordinaire collaboration des partenaires, ont permis de lancer collectivement cette initiative en vue d’aborder les problèmes du milieu créatif autochtone dans le secteur audiovisuel canadien. Ce travail s'appuie sur le rapport rédigé par Jeff Bear, intitulé At the Crossroads. Ce dernier a été commandé par le gouvernement fédéral et plusieurs agences en 2004. Très peu a changé depuis les recommandations de ce rapport, il y a maintenant 13 ans. » - Valerie Creighton, présidente et chef de la direction du FMC.

« Dans l’élaboration de la stratégie à long terme du bureau de productions audiovisuelles autochtones, il sera essentiel de veiller à ce que ce soient des Autochtones canadiens qui racontent les histoires des peuples autochtones, en tant que gardiens de leurs récits, conformément à leurs perspectives particulières. Par ailleurs, il faudra promouvoir et respecter les processus culturels autochtones, s’assurer que les principales institutions du milieu audiovisuel répondent aux besoins et aux priorités des peuples autochtones et respecter l’intégrité et l’intention de leurs artistes, tout en veillant à ce qu’ils aient les mêmes chances de s’épanouir que les autres Canadiens et en soutenant leurs visions et leurs perspectives artistiques partout au pays. Ces principes constituent les fondements de notre nouvelle relation. » - Jean La Rose, chef de la direction de APTN

À propos d’APTN

Le 1er septembre 2016 a marqué le 17e anniversaire de l’entrée en ondes du premier réseau national de télévision autochtone du monde. Conçues par des Autochtones, pour les Autochtones et au sujet de ces derniers, ses émissions sont destinées à tous les Canadiens et aux téléspectateurs du monde entier. APTN est capté dans quelque 11 millions de foyers et d’établissements commerciaux au Canada grâce à la télévision par câble, à la diffusion directe, à la téléphonie et à la technologie sans fil. APTN HD, sa chaîne haute définition, a été inaugurée au printemps 2008. Les revenus d’APTN, qui ne reçoit aucun financement d’exploitation du gouvernement, proviennent des frais d’adhésion, de la vente de publicité et de partenariats stratégiques. Sa programmation est diffusée à 56 % en anglais, à 16 % en français et à 28 % dans des langues autochtones. Pour obtenir la programmation ou un complément d’information, communiquez avec APTN au 204 947-9331 ou sans frais au Canada au 1 888 278-8862, ou consultez le site www.aptn.ca.

À propos de CBC/Radio-Canada

CBC/Radio-Canada est le radiodiffuseur public national du Canada, l’une des plus grandes institutions culturelles du pays et la source de confiance des Canadiens pour l’information et les contenus de divertissement canadiens. Profondément enracinée dans les communautés de partout au pays, CBC/Radio-Canada offre une programmation diversifiée en français, en anglais et dans huit langues autochtones. Elle présente également un point de vue typiquement canadien sur l’information internationale. En 2017, le radiodiffuseur est au cœur des célébrations et des conversations grâce à sa programmation spéciale sur le thème de 2017 et des activités tenues un peu partout au pays.

À propos du Fonds des médias du Canada

Le Fonds des médias du Canada (FMC) favorise, développe, finance et promeut la production de contenus canadiens et d’applications pour toutes les plateformes audiovisuelles. En outre, il oriente les contenus canadiens vers un environnement numérique mondial concurrentiel en soutenant l’innovation de l’industrie, en récompensant le succès, en favorisant la diversité des voix et en encourageant l’accès à des contenus grâce à des partenariats avec les secteurs public et privé. Le FMC reçoit des fonds du gouvernement du Canada et des distributeurs de services par câble, par satellite et par IP du pays. Veuillez visiter cmf-fmc.ca.

À propos de la CMPA

L’Association canadienne de la production médiatique (CMPA) est la première association de défense des producteurs indépendants du pays. Elle représente des centaines d’entreprises qui se consacrent à la production et à la distribution de contenu de langue anglaise destiné à la télévision, au cinéma et aux médias numériques. La CMPA vise à promouvoir le succès continu du secteur de la production canadienne et à assurer un avenir pour le contenu canadien, ici et à l’étranger. Pour en savoir plus : www.cmpa.ca.

À propos de l’ONF

L’Office national du film du Canada (ONF) produit des œuvres interactives innovantes, des documentaires à caractère social ainsi que des animations d’auteur. L’ONF a créé plus de 13 000 productions et remporté plus de 5 000 récompenses, dont 15 prix Écrans canadiens, 11 Webby, 12 Oscars et plus de 90 Génies.

À propos de Téléfilm Canada — Du talent. À portée de vue.

Célébrant son 50e anniversaire en 2017, Téléfilm est vouée à la réussite de l’industrie audiovisuelle canadienne sur les plans culturel, commercial et industriel. Par l’entremise de différents programmes de financement et de promotion, la société appuie des entreprises dynamiques et des créateurs de talent ici et à l’international. De plus, Téléfilm formule des recommandations auprès du ministère du Patrimoine canadien concernant la certification des coproductions audiovisuelles régies par des traités, et elle administre les programmes du Fonds des médias du Canada. Lancé en 2013, le Fonds des talents accepte des dons privés qui servent principalement à soutenir les talents émergents. Visitez telefilm.ca et suivez-nous sur Twitter à twitter.com/telefilm_canada et sur Facebook à facebook.com/telefilmcanada.fr.

À propos de Bell Média

Bell Média crée des contenus et bâtit des marques qui divertissent, informent, rallient et inspirent les auditoires sur les plateformes de leur choix. Chef de file en matière de création de contenus au Canada, Bell Média possède des actifs de premier plan dans les secteurs de la télévision, de la radio, de l’affichage et des médias numériques. Bell Média détient 30 stations de télévision locales, dont CTV, le réseau de télévision le plus populaire du Canada, 30 chaînes spécialisées, dont RDS et TSN, et quatre services de télévision payante, y compris Super Écran et The Movie Network. Bell Média est également le plus grand radiodiffuseur du Canada, possédant 215 chaînes musicales, dont 105 stations de radio autorisées dans 54 marchés à l’échelle du pays, toutes offertes par l’entremise du service de diffusion en continu et de la marque iHeartRadio. La société détient Astral Affichage, qui compte un réseau de plus 30 000 faces publicitaires en Colombie-Britannique, en Alberta, en Ontario, au Québec et en Nouvelle-Écosse. Elle exploite aussi plus de 200 sites Web; offre le service La Télé Partout par l’entremise de CraveTV et de ses services de diffusion vidéo en continu GO; exploite le réseau multichaîne Much Digital Studios; produit des spectacles théâtraux en partenariat avec Iconic Entertainment Studios; et possède Dome Productions Inc., une entreprise de production multiplateforme. Bell Média fait partie de BCE Inc. (TSX, NYSE : BCE), la plus grande entreprise de communications du Canada. Pour en savoir plus : www.bellmedia.ca.

À propos du Fonds Harold Greenberg

Le programme de langue anglaise du Fonds Harold Greenberg, qui reçoit des contributions de Bell Media et The Movie Network, offre une aide financière remboursable pour le développement et la production de longs métrages. Il commandite en outre des ateliers sur l’industrie, des programmes de formation, des festivals, des événements spéciaux et des prix. Depuis la création du fonds en 1986, ses programmes de langue française et anglaise ont soutenu près de 4 500 projets et initiatives, pour un investissement dans le secteur télévisuel et cinématographique canadien de plus de 100 millions de dollars jusqu’à présent. Le Fonds Harold Greenberg est fier d’appuyer la vision et les œuvres des Canadiens qui nous racontent des histoires.

À propos de Studio VICE Canada

VICE Canada est un chef de file en production et en distribution de contenu jeunesse de qualité supérieure, dans les deux langues officielles. Touchant chaque mois des millions de Canadiens, le contenu original, éclectique et souvent provocateur de VICE est offert sur différentes plateformes, notamment 10 médias numériques verticaux primés, des applications mobiles, une chaîne de télévision linéaire, un magazine et un ensemble de chaînes YouTube ayant fracassé des records. Depuis la constitution d’une coentreprise avec Rogers Media en 2014, la société poursuit sa rapide expansion. Elle a notamment lancé un studio de production de pointe à Toronto, l’émission mobile quotidienne sur l’actualité Daily VICE et VICELAND, la première chaîne de télévision de VICE Media. Le contenu de VICE Canada a reçu de nombreux prix, dont des prix Écrans canadiens, des Webby et des Gémeaux.

Pour toute demande de renseignements, les médias sont priés de communiquer avec :

Fonds des médias du Canada
André Ferreira
Chef des communications
416 554‑2768
aferreira@cmf-fmc.ca

Bureau de la ministre du Patrimoine canadien
Pierre-Olivier Herbert
Attaché de presse
819 997‑7788

Ministère du Patrimoine canadien
Relations avec les médias
819 994‑9101
1 866 569‑6155
​pch.media-media.pch@canada.ca

Outil de soulignement de texte