Science et santé

  • Portée et validité des résultats de recherche

    Nous nous assurons de bien comprendre et de refléter la portée réelle des résultats des études médicales ou scientifiques dont nous obtenons les résultats, particulièrement en ce qui a trait aux données de nature statistique.

    Nous sommes prudents à l’égard des résultats divulgués dans le cadre de conférences, s’ils n’ont pas encore été publiés dans une revue scientifique supervisée par un comité éditorial d’experts.

    Dans le domaine de la santé humaine, nous veillons à ne pas créer d’espoirs ou de craintes non fondés chez des personnes atteintes de maladies graves ou chez des personnes dont les proches sont gravement malades. En outre, nous évitons d’exagérer des risques ou de faire miroiter des avantages non prouvés pour la santé, liés à des changements d’habitudes de consommation de produits alimentaires ou pharmaceutiques.

  • Reportages sur les résultats de recherches commanditées

    Lorsque l’information est disponible, nous révélons généralement à l’auditoire l’identité des commanditaires d’une étude scientifique dont nous rapportons les résultats.

    Si l’étude est commanditée par un organisme autre qu’une université ou un établissement d’enseignement et de recherche, tel un organisme ayant des intérêts commerciaux ou autres, et que les résultats de cette étude sont favorables aux intérêts du commanditaire, nous en tenons compte dans la façon dont nous traitons ces résultats et nous avisons l’auditoire de cette communauté d’intérêts.

  • Embargos

    Il arrive fréquemment que des personnes ou des organismes qui s’apprêtent à publier des résultats de recherches ou d’enquêtes nous offrent un accès privilégié aux conclusions de leur rapport. Toutefois, ces personnes ou organismes exigent que nous nous engagions à ne rien publier du contenu partagé avant une date déterminée par l’auteur du rapport. C’est ce que nous appelons recevoir une information sous embargo. L’engagement de respecter l’embargo peut aussi avoir été pris par une agence de presse qui nous fournit des articles désignés sous embargo.

    Nous avons comme politique de respecter nos engagements en matière d’embargos. L’accès préalable au rapport de l’étude nous permet de mieux préparer nos interventions et d’effectuer un travail journalistique rigoureux en regard de ces résultats. Il s’agit donc d’un net avantage pour la qualité de l’information que nous diffusons. Par ailleurs, si nous ne respectons pas notre parole, nos sources d’information pourraient se tarir.

    Toutefois, si l’embargo est violé par un autre média, nous pourrons considérer la publication de l’information après avoir consulté les autorités éditoriales et avoir avisé l’organisme ayant demandé l’embargo, que ce dernier n’a pas été respecté et que nous entendons publier l’information à notre tour.

    Par ailleurs, si nous avons préalablement obtenu de l’information couverte par le matériel sous embargo, nous éviterons de nous engager à respecter l’embargo et publierons l’information selon nos propres critères de pertinence et au moment que nous le jugerons opportun.

Outil de soulignement de texte